• Atelier du ride

Kitesurf ou Wingfoil ?

Kitesurf ou wingfoil ? Qu’avez vous décidé pour cet été ? Pour choisir il faut tout d’abord savoir de quoi on parle ! Alors c’est parti pour une découverte de ces deux sports de glisse.


Le kitesurf

L’histoire du kitesurf C’est 16 novembre 1984 que le brevet de l’iconique aile de courbe à structure gonflable est déposé par les frères Quimpérois Dominique et Bruno Legaignoux. Ils lancent Wipika en juin 1997 pour commercialiser des barres de traction et des ailes de kitesurf produites par NeilPryde en France puis transférées en 1998 chez Lam Sails, un fabricant de parapente en Chine.

Quels sont les équipements nécessaires pour naviguer en kitesurf ?

1. L’aile de kitesurf: Pour pratiquer ce sport il faut une aile. Il existe différentes marques et tailles. Il faut choisir sa voile de kitesurf en fonction des conditions du jour et de son support. Il existe des ailes à boudin ou des ailes à caisson. Si vous choisissez une aile gonflable il vous faudra une pompes kitesurf.

2. La barre de kitesurf: Cet élément permet de piloter l’aile de kitesurf tout en étant accrochée à celle-ci par un harnais. Votre barre de kitesurf doit correspondre à votre matériel car elle peut varier selon les marques.

3. Le harnais de kitesurf: Vous pouvez choisir un harnais ceinture ou culotte pour pratiquer ce sport nautique. Le harnais permet de contrer la traction avec son corps et de donc de soulager les bras.

4. Le coupe ligne: Cet outil est souvent intégré au harnais de kitesurf. Il est indispensable pour une sécurité optimale. Il vous permettra de couper vos lignes en cas de problème lors d’une séance de kitesurf.

5. La planche de kite: Plusieurs types de planche peuvent être utilisés. Un twin tip, foil, surf … Prenez celle que vous préférez !

6. La combinaison néoprène: Intégrale ou shorty , épaisse ou fine, il faut la choisir en fonction des conditions et du spot ou vous allez rider.

7. Le casque: Le casque n'est pas un élément obligatoire mais il est fortement conseillé. Il existe différents design, pour que chacun puisse trouver son bonheur !

8. Le gilet de flottaison ou impact vest: Il permet de mieux flotter et vous garantit d'avoir la tête hors de l'eau ainsi que de protéger vos côtes lors d’un impact violent contre l’eau. C’est un accessoire recommandé si vous êtes amené à vous beaucoup écarter du bord de la plage.

A l’inverse, l'impact vest amortit les chocs et aide à la flottaison mais ne conserve pas la tête hors de l'eau.


Le kitesurf, pour qui ?

Contrairement aux idées reçues, le kitesurf est accessible à tous. De 10 à 70 ans , musclé ou non, endurant ou non, il ne faut pas vous arrêter à de simples détails. Le kitesurf est un sport qui nécessite de la maîtrise.

La wing

L’histoire de la wing

Son inventeur, Roland Le Bail, un Breton de la commune de Carnac, est un informaticien passionné de sports de glisse. Pionnier du surf en Bretagne, Roland a élaboré les premières wings constituées d’une armature rigide, et dont le profil est extrêmement proche des wings actuels: la forme du bord d’attaque en arc, le creux de la voile rappelle clairement les formes actuelles de wings.

Il faudra également attendre un élément essentiel pour exploiter la wing: le foil qui apparaît rapidement comme le support idéal pour cette voile. C’est donc en 2019, 37 ans après le dépôt de son brevet que la wing refait surface et agite le monde des sports de glisse nautiques.


L'équipement pour naviguer en wing foil

1. Une aile de wing: Comme pour le kite, il existe de nombreuses marques d’aile de wing. A vous de la choisir en fonction de vos préférences et des conditions ou vous allez pratiquer du wing.

2. Une planche de foil: Pour pratiquer le wing foil, il vous faudra une planche de foil. Le foil peut être choisi en fonction de la profondeur de votre spot, de l’intensité du vent et des sensations que vous recherchez.

3. Un casque aux normes: Le casque n’est pas obligatoire mais recommandé en toutes circonstances pour éviter les blessures graves.

4. Un gilet d’impact et de flottaison: En cas de complication il est préférable de porter un gilet d’impact et/ou de flottaison. En cas de chute, il vous permettra de rester à la surface.

5. Un leash téléphone: Un leash téléphone accroché à votre planche est important. Ce leash est généralement accroché par une sangle autour de la ceinture pour éviter de se prendre les pieds dedans lors des manœuvres.

6. Des straps: Les straps sont généralement fournis avec votre planche de foil, ils permettent de sauter et faciliter les manœuvres. Cependant si vous souhaitez en installer sur une autre planche c’est possible.

Pour une sécurité maximale, d'autres accessoires sont conseillés : un sifflet, un objet lumineux visible de loin et un bracelet connecté.


Le wing foil, pour qui ?

La pratique du wing foil ne demande pas forcément de prendre des cours. Une certaine force dans les bras et dans les jambes est demandée pour pouvoir pratiquer ce sport. Aucune restriction n’est à prévoir au niveau du poids ou de l’agilité. De l’entraînement et du bon matériel et vous voilà parti !


Les figures possible en kitesurf et en wing En kitesurf

  • Le Kite Loop: ce mouvement consiste à faire un tour complet durant un saut dans la direction opposée au sens de votre naviguation.

  • Le front loop: Le front loop est une rotation en avant. Entraînez-vous en 12 m2 normalement toilé. Le plus difficile dans cette figure est d’engager le corps dans la rotation après un gros crantage et ne pas partir en loop en prenant appui sur la main avant.

  • Le dark slide: Dans le principe, il s’agit de slider, à la surface de l’eau, sur l’extrémité arrière toeside de votre planche avec un kiteloop en sortie de move. Pour vous lancer sereinement à l’apprentissage de cette figure, il va falloir maîtriser le power jibe et le kiteloop.


En wing

Le wing étant une nouvelle discipline, il existe actuellement peu de figures. Les mouvements qui existent sont difficiles et majoritairement accessibles seulement pour les experts. L’objectif premier de ce sport n’est pas les figures mais les sensations de glisse et de ride.

  • Le 360: Cette figure est le plus souvent pratiquée en wing surf. C’est une figure esthétique qui procure de bonnes sensations au pratiquant. Pas si compliqué à réaliser, il faudra toutefois avoir une bonne maîtrise du jibe avant de se lancer.

  • Le Backflip: Cette figure de wing demande une grande technique. Elle consiste à faire un looping avec une planche de foil et son aile de wing. Attention d’avoir un niveau assez élevé avant de se lancer dans ce type de mouvement !


Le kitesurf et le wing foil se pratiquent toutes les deux sur l’eau avec une planche et une aile, cependant ce sont des disciplines différentes sur de nombreux points. Au final, pourquoi devrait-on choisir quand on peut faire les deux ? 😉 Notre conseil: testez les deux et faites vous votre propre expérience.


L’Atelier du ride